Une vision Humaniste


La Psychologie Transpersonnelle s’articule autour de plusieurs courants et intègre la psychologie Jungienne, la thérapie cognitivo-comportementale, le Yoga, la méditation et le Rêve Éveillé .

Qui regarde à l'extérieur rêve. Qui regarde à l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung.


Psychothérapie Transpersonnelle.

Qu’est-ce que le transpersonnel ?




« Le Transpersonnel est le dépassement de la notion de personne, tout ce qui est au-delà. C’est une des voies les plus directes pour accéder à la spiritualité sans avoir l’obligation de passer forcément par la religion.

Ce mot, employé par Emmanuel Mounier dès 1947, a connu un succès universel dans les années 70 avec l’étude des états modifiés de conscience. 

Le terme de « transpersonnel » qui a été choisi en 1969 par Abraham Maslow et défini très précisément par lui dans ses livres et articles (1964, 1968, 1971).

Il commence par une étude des motivations humaines qu’il classe hiérarchiquement en cinq niveaux : physiologique, de sécurité, d’intégration, d’estime de soi et de réalisation de soi.

C’est alors, qu’après une étude des expériences des sommets (peak-experience ), il découvre un sixième besoin, celui du dépassement de soi

Ce niveau supérieur regroupe toutes les expériences de dépassement de la personne humaine vers la Transcendance qu’il nomme un transpersonnel.

Par delà le cinquième besoin d’actualisation de soi, se situe donc un besoin inaliénable de transcendance, le besoin d’une vie signifiante (value-life) qui, par de-là les limites habituelles de l’identité humaine, pousse à se mettre au service des autres.

Ce niveau suprême est tellement important pour Maslow que l’on ne peut plus parler à son sujet de besoin ou de motivation, mais de métabesoins (metaneeds ) ou Besoin-Etre (Being-needs, B-needs ).

Ce sont les besoins de Vérité, de Beauté ou de Transcendance, qui constituent donc l’expérience des Valeurs. Ce qui est le fondement et la base de la psychothérapie.
Et ceci constitue une Nouvelle Psychologie : La psychologie transpersonnelle.
Elle est un dépassement de toutes les méthodes vouées à la réalisation de soi, à l’actualisation de la personne, au renforcement du moi, au développement personnel, etc. (cinquième niveau).
Ce sixième niveau, qui est celui du sacrifice et du dévouement dans la réalisation des Valeurs et non plus de réalisation de soi égoïstement, provoque un changement radical. »


Extrait tiré de : « Les Thérapies Transpersonnelles » (éd. Bernet-Danilo 1999) du Président d’honneur de l’Association Française du Transpersonnel, et de l’Institut de Psychologie du Transpersonnel, Marc-Alain Descamps, Docteur en Psychologie, psychanalyste.